Adoubement des élèves officiers

04/12/2015

Le cérémonial de l'adoubement des jeunes élèves officiers à Saint-Cyr Coëtquidan est une tradition de l'armée de terre française. Je n'y avais jamais assisté. 

La cérémonie se passe de nuit, sous la direction d'une batterie de généraux étoilés, pontuée par les chants militaires et par la musique de la fanfarre. Une Marseillaise à capela, saccadée, martiale  est entonnée par un jeune officier et reprise à l'unisson par les 300 autres avant qu'ils ne recoivent leur sabre et leur galon. Même avec un peu de distance, on ne manque pas d'être impressionné par la mise en scène réglée au cordeau, le bruit des bottes, les traditions, les costumes somptueux, les sabres, les képis, les galons, les ordres criés,"gaaaardaous ?" et encore le bruit des bottes. 

Les parents des jeunes officiers sont dans le public, émus, fiers, immobiles, interdis. Ils font partie de la scène. Le temps semble s'être arrêté pour eux, un instant. Oh temps suspend ton vol. Vague incertitude entre réalité et ficton.  Dois je y croire ou pas ? 

Comment le photographe peut il rendre la multidimentionnalité de la scène ? le flou, le clair, le lointain, le sombre, l'illuminé, le froid, le son, le silence, les références historiques, le respect  .....mais aussi l'artificiel et ce qu'il y a de creux derrière ce plein d'apparat. 

On est bien dans un théatre réel, un apparat interrogateur; la vie quoi ....

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts récents

12/12/2019

16/10/2019

16/05/2019

Please reload

À l'affiche

Au coeur de notre Traversée des Alpes

18/04/2019

1/10
Please reload

Par tags