Garde Républicaine

Il faut entendre, dans ces photos, les bruits si caractéristiques des sabots des chevaux sur le bitume. L'image sonore est expressive.

On imagine sur ces images la rectitude des gardes sur leur monture. Les journalistes essayent de suivre en moto sans effrayer les bêtes mais sont gentiment refoulés. C'est drôle de voir cohabiter les chevaux ornés d'or, les cavaliers, les automobilistes, les SDF sur leur bancs, les cyclistes et les touristes qui cherchent à capturer le tableau. La file des gardes n'en finit pas. Ils sont au pas sur les quais et vont retrouver je ne sais quel dirigeant étranger qu'on cherche à honorer.

Les voitures ramasse-crottes de la mairie de Paris suivent le cortège sans poesie mais avec pragmatisme.

À l'affiche
Posts récents
Par tags