Drôle de zoo

J'ai le chance d'avoir pu passer du temps dans les pièces fermées au public et dans les "stocks" du musée des Arts forains avec mon matériel de photo. J'y suis allé, j'y suis retourné et retourné encore, complètement subjugué par l'ambiance irréelle qui s'en dégage. Mon projet doit encore murir mais je suis certain qu'il en sortira quelque chose d'intéressant.

Les animaux de bois semblent dialoguer les uns avec les autres dans une conversation silencieuse. Ils sont magnifiques et fiers. Tantôt oniriques, tantôt réalistes, tantôt surréalistes. Tous se cotoyent dans un monde à l'abris des regards, faconné par leurs gardiens qui les mettent en scène comme dans une pièce de théâtre.

À l'affiche
Posts récents
Par tags