Philosophie du Banc

01/04/2017

Quelques clichés parmi un travail photographique  en cours sur les bancs dans l'espace public et ce qu'ils disent de nous.

Ils m'attirent ces bancs, objet banal s'il en est  mais dont le caractère se révèle en fait dès qu'on commence à les observer . Chaque banc a  sa morphologie, son usure et son histoire. Chaque banc porte un peu des histoires qu'il a portée. 

J'ai choisi 3 photos pour ce petit post : 

Dans la première, on se sent enveloppé par ce banc de bois brut. On est pris de l'envie de s'y allonger sous le soleil du soir, on imagine la chaleur du bois, les échardes polies et la nature environnante. 

Sur la deuxième photo, quel  sentiment curieux se dégage de ce banc blanc sur lequel on ne peut plus s'assoir ! La vie l'a dépouillé de son essence.  On a l'impression d'un tombeau vide ou d'un être sans âme. On souffre pour lui.

Sur la troisième image,  on voit un banc de pierre avec l'impression que tout d'un coup, c'est l'histoire qu'on regarde en face, le souvenir des temps passés et la gravité d'une assise austère et rugueuse. 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts récents

12/12/2019

16/10/2019

16/05/2019

Please reload

À l'affiche

Au coeur de notre Traversée des Alpes

18/04/2019

1/10
Please reload

Par tags