Paris au temps du confinement

Paris désert, Paris vidé, Paris reclus mais Paris ensoleillé ....

Après les Gilets jaunes l'année dernière, voila à nouveau la place de l'Etoile et les Champs Elysées totalement vidés de ses passants. Cette fois ci, pas de cordon de CRS, pas de chars pour protéger le monument, pas de violence visible .... juste un silence incroyable et assourdissant un après midi ensoleillé de printemps à cause du petit virus invisible qui tétanise le monde. La fragilité dont cela est le reflet me semble simplement stupéfiante !

À l'affiche
Posts récents
Par tags