Kill Art Factory St Gervais

Les artistes de street art sont venus au pied du Mont Blanc à St Gervais pour quelques jours à l'initiative d'un petit groupe de haut savoyards passionnés. Je suis fan de la liberté décalée de ces artistes. Je suis fan du décalage d'une telle initiative. Les terrains de jeu de ces artistes sont des lieux en attente de destruction, des endroits sans intéret, des friches. Ils savent leurs oeuvres éphémères. Ils font revivre ce qui est sans utilité consumériste avant que le rationnel ne le détruise. C'était une super idée de faire l'évènement à la tombé de la nuit à l'heure ou les lumières se mélangent.

Le photographe joue alors un peu un rôle de "fixateur" de l'éphémère, presque à contrecourant de l'intention. J'aime ce rôle.

Certains des street artistes présents à St Gervais avaient participé à l'équipe de l'extraordinaire projet "Tour Paris 13" ou j'étais allé plusieurs fois faire des images pour sentir cette adrénaline photographique de "l'instant avant la mort de l'oeuvre". C'était chouette d'échanger. Souvenir d'une larme orange sur la facade...

À l'affiche
Posts récents
Par tags