La descente de l'estive

C'est un évènement chaque année dans la vallée la descente des vaches de l'estime. Elles partent des alpages où elles ont passé l'été. On les voit descendre juste avant les premières neiges vers les grosses fermes qui dominent la vallée de l'Arve où elles passeront l'hiver au chaud .

La descente des vaches de l'estive, c'est un peu l'éloge de la lenteur. Economie de la lenteur. Rien ne sert de les presser. La transhumance prend la journée ou presque. Chaque tournant du chemin est l'occasion pour le troupeau de s'arrêter pour brouter un brin. les habitants regardent passer le troupeau. Les accompagnateurs suivent au pas de sénateur. Les fleurs sur les murs des fermes les attendent pour les célébrer.

Je ressens dans ces images un peu de l'authenticité qui m'attire. Le N&B leur donne un accent de rêve passé. Nous sommes pourtant dans l'économie réelle, modeste mais indiscutable. Précieuse authenticité, que fait on pour te protéger ?

À l'affiche
Posts récents
Par tags