Le dernier puits de La Mure

Le petit train de La Mure est à l'arrêt. Les mines sont fermées. La traversée de la ville est grise. Les traces de la voie de chemin de fer qui allait très très loin vers le col Bayard est encore parfaitement visible même si les rails ont disparu. Les montagnes autour resplendissent comme dans un sourire triste. Les installations du dernier puits de mine ont été conservés dans un élan de tradition patrimoniale comme un étendard du passé de cette ville minière glorieuse. Le charbon et le fer sont à jamais enfouis. Il reste l'esthétique triste de cet ensemble qui un jour peut être renaîtra de ses cendres au bon vouloir d'un politique ou d'un mécène ....

À l'affiche
Posts récents
Par tags